A tous les enfants et petits enfants des combattants de l'armée de la République Espagnole,et des forces antifacistes:
Guerilléros,
Brigadistas,
Socialistes,
Communistes,
Anarchistes de la FAI,
Membres du POUM,
Syndicalistes de la CNT
Francs Maçons,
réfugiés de tous
âges, et à tous ceux qui ont combattu pour la Liberté durant la Guerre Civile d' ESPAGNE de 1936, ce blog vous est ouvert pour raconter ou découvrir
LA MÉMOIRE DE NOS PÈRES.


Pour éditer vos documents et témoignages dans ce blog écrivez à l'adresse email ci-dessous, vous pouvez aussi répondre directement dans la rubrique commentaires en fin d'article:
vrann.dansief@gmail.com

LA "RETIRADA"

LA "RETIRADA"
Ils étaient parmis eux...

jeudi 27 mars 2008

Apel.les FENOSA un Catalan de la "Retirada"

FENOSA dans son atelier, travaillant sur le monument commémorant le massacre d'Oradour-sur -Glane


Né à Barcelone en 1899, le sculpteur Apel.les Fenosa quitte l'Espagne pour la France en 1920. Après un séjour à Toulouse, il s'installe à Paris en 1921. En 1923, il rencontre Pablo Picasso qui l'incite à persévérer dans la sculpture et lui achète ses premières oeuvres. Picasso sera d'ailleurs un des principaux collectionneurs de Fenosa.

En 1929, Fenosa retourne à Barcelone où l'on prépare une exposition de son oeuvre. Surpris par la proclamation de la République en 1931, il restera en Catalogne pendant la guerre d'Espagne durant laquelle il milite dans les rangs républicains. En 1939, l'arrivée des Franquistes au pouvoir le contraint à l'exil. Il regagne donc la France, où il travaillera jusqu'à sa mort.

En 1944, le Comité de libération du Limousin lui commande une sculpture commémorant le massacre du village d'Oradour-sur-Glane. Il crée le "Monument aux Martyrs d'Oradour" (1944-1945), actuellement installé à Limoges.

En 1981, l'UNESCO lui commande l'exécution d'un trophée remis chaque année au lauréat du Prix de l'Education pour la Paix. Fenosa réalise alors l'"Olivier", symbole de la paix et attribut du poète.

En 1982, il reçoit la Médaille d'Or de la Généralité de Catalogne, en 1983 la Légion d'Honneur et, en 1987, la Médaille d'Or de la Ville de Barcelone.

Aucun commentaire: