A tous les enfants et petits enfants des combattants de l'armée de la République Espagnole,et des forces antifacistes:
Guerilléros,
Brigadistas,
Socialistes,
Communistes,
Anarchistes de la FAI,
Membres du POUM,
Syndicalistes de la CNT
Francs Maçons,
réfugiés de tous
âges, et à tous ceux qui ont combattu pour la Liberté durant la Guerre Civile d' ESPAGNE de 1936, ce blog vous est ouvert pour raconter ou découvrir
LA MÉMOIRE DE NOS PÈRES.


Pour éditer vos documents et témoignages dans ce blog écrivez à l'adresse email ci-dessous, vous pouvez aussi répondre directement dans la rubrique commentaires en fin d'article:
vrann.dansief@gmail.com

LA "RETIRADA"

LA "RETIRADA"
Ils étaient parmis eux...

dimanche 18 mai 2008

REMERCIEMENTS

Les animateurs Maravillas et Liberty tiennent à remercier les très nombreux visiteurs qui se sont manifestés ces derniers mois, et en particulier les fils et filles de la diaspora de 1936. Nous avons eu quelques témoignages, mais ils ne suffisent pas à donner matière au blog. Nous poursuivrons alors à partir de fin mai notre devoir de mémoire sur de nouveaus thèmes: celui de la répression qui eut lieu en Espagne même, de 1936 à 1975 à l'endroit de ceux qui n' eurent pas la "chance" de fuir à temps la horde vengeresse des vainqueurs. Nous parlerons des milliers de prisonniers bloqués en Espagne, parmi eux certains de nos pères. Nous évoquerons les représailles qui pendant 40 ans furent extraordinairement sévères sous couvert de lois d'exceptions, qui visèrent en particuliers les communistes et les Francs-Maçons,nous possédons aujourd'hui de sérieuses statistiques qui font froid au dos. Nous continuerons à présenter célèbres ou inconnus, ceux qui en exil ont soutenu la cause de la République Espagnole, nous évoquerons aussi les principales batailles dans lesquelles se sont battus nos parents.
Encore une fois merci.
Maravillas and Liberty

PS: j'avais choisi comme pseudo Maravillas qui est le prénom de ma mère, je le remplace par celui de mon père, Liberto. Quant à celui de Liberty, c'est bien le prénom de mon camarade "blogiste"

Aucun commentaire: