A tous les enfants et petits enfants des combattants de l'armée de la République Espagnole,et des forces antifacistes:
Guerilléros,
Brigadistas,
Socialistes,
Communistes,
Anarchistes de la FAI,
Membres du POUM,
Syndicalistes de la CNT
Francs Maçons,
réfugiés de tous
âges, et à tous ceux qui ont combattu pour la Liberté durant la Guerre Civile d' ESPAGNE de 1936, ce blog vous est ouvert pour raconter ou découvrir
LA MÉMOIRE DE NOS PÈRES.


Pour éditer vos documents et témoignages dans ce blog écrivez à l'adresse email ci-dessous, vous pouvez aussi répondre directement dans la rubrique commentaires en fin d'article:
vrann.dansief@gmail.com

LA "RETIRADA"

LA "RETIRADA"
Ils étaient parmis eux...

dimanche 29 août 2010

Un nouveau charnier de Franco découvert à Burgos, au nord de l'Espagne

Pas moins de 70 corps de victimes des atrocités de la guerre d'Espagne ont été découverts depuis lundi dans une fosse de 26 mètres de longueur, près de la ville espagnole de Burgos, dans la région de Castille-et-Léon. Les dépouilles sont très détériorées, ce qui complique leur identification, 74 ans après le début du conflit interne qui s'est déroulé de 1936 à 1939. L'exhumation de ces disparus est assurée par un organisme spécialisé, la Société de Sciences Aranzadi, qui ha révélé ce jeudi la localisation, outre d'ossements, de plusieurs squelettes, restes de vêtements, et objets. Cette fosse contient probablement 115 corps, selon les documents réunis par la Société, qui prévoit d'achever son travail la semaine prochaine, avec l'aide d'une équipe de fouilles composé de 25 personnes. A ce jour, près de 400 fosses de Franco ont été ouvertes à l'Espagne, notamment depuis l'arrivée au pouvoir central, en 2004, du socialiste José Luis Rodríguez Zapatero, dont le grand-père, républicain espagnol, a été fusillé en 1936. En 2007, l'Espagne a voté une Loi de la Mémoire Historique, octroyant des droits aux victimes et de la guerre civile et de la dictature du général Franco, qui s'est prolongée jusqu'en 1975. Cette loi s'accompagne cette année d'une dotation, de 5,7 millions d'euros.