A tous les enfants et petits enfants des combattants de l'armée de la République Espagnole,et des forces antifacistes:
Guerilléros,
Brigadistas,
Socialistes,
Communistes,
Anarchistes de la FAI,
Membres du POUM,
Syndicalistes de la CNT
Francs Maçons,
réfugiés de tous
âges, et à tous ceux qui ont combattu pour la Liberté durant la Guerre Civile d' ESPAGNE de 1936, ce blog vous est ouvert pour raconter ou découvrir
LA MÉMOIRE DE NOS PÈRES.


Pour éditer vos documents et témoignages dans ce blog écrivez à l'adresse email ci-dessous, vous pouvez aussi répondre directement dans la rubrique commentaires en fin d'article:
vrann.dansief@gmail.com

LA "RETIRADA"

LA "RETIRADA"
Ils étaient parmis eux...

mercredi 19 octobre 2011

QUI PEUT AIDER CETTE JEUNE ETUDIANTE?

Je suis étudiante en Master de Recherche à l'Université d'Angers et je cherche des informations sur la Résistance dans le Maine et Loire.
Plus précisément, il s'agit de savoir si les espagnols résidents dans ce département ( et dans le grand ouest) pendant la guerre ont eu ou non un rôle dans la résistance.

Auriez-vous des informations sur le sujet ou un contact à me donner.
Maêle.

Contacter Vrann Dansief qui fera suivre.



dimanche 31 juillet 2011

PAN NEGRO

BANDE ANNONCE
http://youtu.be/mn_gJ5Aly6c

lundi 25 juillet 2011

La mort d'Andres Jimenez

Andrès Jimenez, ancien combattant de la République espagnole et héros de la Seconde guerre mondiale dans les rangs de l'armée française, est décédé hier à Toulouse, à l'âge de 93 ans. Engagé à 17 ans à Barcelone dans les milices antifascistes qui ont résisté au coup d'Etat franquiste, Andrès Jimenez combat dans les rangs républicains durant toute la Guerre civile espagnole, de 1936 à 1939. Il participe notamment à la bataille de l'Ebre où il est blessé par un tir de mortier. Réfugié en France, il s'engage en mars 1940 dans la Légion étrangère et sert au Maroc jusqu'en 1944, date à laquelle il s'embarque pour l'Italie avec l'armée de Lattre. Il débarque au sud de l'Italie, combat à Monte Cassino puis débarque à nouveau à Saint-Rafaël et Marseille avec les troupes de libération de la France. C'est au cours de ces combats contre les nazis qu'il gagnera la Croix de guerre pour avoir héroïquement secouru des blessés en première ligne. Démobilisé en 1945, Andrès Jimenez s'installe à Toulouse où, fidèle à ses idéaux libertaires, il montera une petite coopérative ouvrière de polissage de métaux à Port Saint-Sauveur. Père de trois enfants qui ont fait souche à Toulouse, ce paisible retraité à l'œil pétillant d'humour, était une figure populaire et appréciée du quartier de Saint-Cyprien. Entouré de sa famille et d'anciens de la Légion étrangère, il a été décoré en 2008 de la Médaille militaire par le préfet de Région. Son histoire, celle d'une fidélité sans faille à un idéal, a fait l'objet la même année d'un film produit par le conseil général, réalisé par René Grando et intitulé : « Espagne-France, deux guerres pour la liberté ». Lors de la projection de ce documentaire à Balma, Andrès Jimenez avait reçu du maire Alain Fillola, lui-même fils de républicain espagnol, la médaille de la Ville de Balma.

dimanche 17 juillet 2011

NOTE A L'ATTENTION DE NOS LECTEURS

De ressentes observations sur mon blog à mon endroit , concernant les sources des informations que je diffuse, me font dire que certains lecteurs doutent de la bonne foi de mon action qui est totalement désintéressée.
Disons que la perfection n'étant pas de ce monde il m'arrive de faire quelques perles, mais je cite ou fait toujours un renvoi par " snap shots" situé sur le titre et qui renvoi sur ma source.
Je continue malgré tout mon rôle de veilleur sur la toile sur le thème de devoir de mémoire et remercie à cette occasion tous ceux qui me soutiennent.
Ferran V. M. dit Maravillas prénom de ma mère.

OUI FRANCISCO FRANCO ETAIT UN DICTATEUR!

Oui, Francisco Franco était un dictateur

Francisco Franco, en octobre 1975, avec Juan Carlos qui allait devenir roi d'Espagne à la mort du Caudillo.

Les subventions accordées au Dictionnaire biographique espagnol sont suspendues à cause de certains articles peu rigoureux. Comme cet article où le Caudillo passe pour un simple chef de l'Etat.

AFP



mercredi 8 juin 2011

vendredi 27 mai 2011

El Estado debe asumir la tarea del perdón por el agravio causado a las víctimas de Franco,


Viernes, 27 de mayo de 2011

El Estado debe asumir la tarea del perdón por el agravio causado a las víctimas de Franco, según la filósofa Amelia Valcárcel

“Negarse a abrir las fosas es declararse beligerante”

En la España actual “queda un impagado muy fuerte” no saldado tras el franquismo y que impide la reconciliación nacional

Al Estado corresponde asumir la tarea del perdón como un ejercicio común y colectivo necesario en la España contemporánea, imprescindible para alcanzar la reconciliación nacional, afirmó ayer la filósofa Amelia Valcárcel. La catedrática de Filosofía Moral y Política de la UNED participó ayer en las II Jornadas sobre Políticas de Memoria y Construcción de Ciudadanía, que organizan en Madrid la Fundación Contamíname y la Asociación para la Recuperación de la Memoria Histórica (ARMH).

En España “no ha habido reconciliación nacional”, porque entonces, “no se negaría la apertura de las fosas con el argumento de que hacerlo es tensionar la convivencia pacífica; negarse a abrir las fosas es declararse beligerante en una guerra que ya está acabada”, aseguró Valcárcel, quien subrayó que esta negación impide reconocer “silencios que no han sido levantados”. Otra dificultad para alcanzar la reconciliación nacional es que “parte del crimen es posterior a la contienda”, de forma que el agravio “solo estaba en una parte”.

Por otro lado, por razones biológicas, “los que tendrían que pedir perdón ya no están” y esto convertiría el daño causado en algo “imperdonable”. La justicia, dijo la profesora, “es el fin de la venganza” y cualquiera de sus formas parte de un “modelo taliónico”, en el que se compensa el daño, según la fórmula histórica, incluyendo en la compensación requerida una quinta parte “por el agravio, es decir, por el que comenzó el daño”.

Por estos motivos, y para superar casos individuales, “lo esperable para una memoria del agravio” es que sea asumida por el Estado, al que corresponde hacerse cargo de esa memoria con acciones como la celebración de “una ceremonia de perdón real”, la creación de memoriales y la restitución del honor de las víctimas. Esta tarea es imprescindible porque “este país necesita construir ese perdón” y porque “todavía hay una excesiva beligerancia y queda un impagado muy fuerte”.

La institución del perdón “es importantísima”, dijo Amelia Valcárcel, quien hizo un recorrido histórico de este concepto en la cultura occidental, donde la idea aparece a partir del cristianismo y se reformula en la segunda mitad del siglo XX, tras los campos de concentración, cuando se estableció que “todo puede ser perdonado, pero nada debe ser olvidado”, de forma que la memoria es un contenido que ya no puede separarse del perdón: olvidar el mal sufrido por otros es “restar dignidad a la Humanidad”, sentenció.

Saludos,

Prensa Contamíname

Para más información y entrevistas:

Verónica Alemán

Prensa Contamíname

prensa@contaminame.org

Teléfono 650 929 136

jeudi 26 mai 2011

15 DE MAYO: LOS INDIGNADOS

YA TOMAN LAS PLAZAS

dimanche 22 mai 2011

LA GUERRE SECRÈTE EN ESPAGNE

A LA BASE SOUS MARINE DE BORDEAUX

Un trésor de guerre.


jusqu'au 10 juillet 2011 exposition de 150 photographies de AUGUSTI CENTELLES

lundi 16 mai 2011

dimanche 8 mai 2011

EXPOSITION MIRO PARIS



ELISABETH EIDENBENZ

VU A LA TÉLÉVISION SUISSE ROMANDE

dimanche 1 mai 2011

LOI DE LA MEMOIRE HISTORIQUE: DERNIÈRE LIGNE DROITE!

LA LOI DE 2007 DITE LOI DE « MEMORIA HISTÒRICA » POUR LA RECUPERATION DE LA NATIONALITE ESPAGNOLE POUR LES ENFANTS ET PETITS ENFANTS DE REFUGIES 1939-1955 ARRIVE A TERME LE 27 DECEMBRE 2011 ; ALLEZ VITE DEPOSER VOS DOSSIERS DANS LES CONSULATS ( SI CERTAINS SE MONTRENT RETICENTS ME LE FAIRE SAVOIR ) LA DEMOCRATIE ESPAGNOLE A BESOIN DE VOS VOIX . ENFANT ET PETITS ENFANTS MAINTENEZ AINSI LE SOUVENIR ET LE LIEN AVEC CEUX QUI ONT LUTTE POUR DEFENDRE LA IIe REPUBLIQUE ESPAGNOLE ; SI NOUS SOMMES RECONNAISANTS ENVERS NOS PAYS D’ACCUEIL, POUR NOTRE EDUCATION SCOLAIRE ET SOUVENT UNIVERSITAIRE NOTRE INTEGRATION EST EXEMPLAIRE.

JE SUIS FIER ET EMU QUAND JE VOYAGE DE VOIR DES NOMS DE COMPATRIOTES S’AFFICHER UN PEU PARTOUT DANS TOUS LES DOMAINES DE LA SOCIETE ALLANT DE L’INDUSTRIE AU COMMERCE EN PASSANT PAR LA POLITIQUE , LE SYNDICAT, L’ENSEIGNEMENT , LE CINEMA, LA LITTERATURE, LA RADIO, LA TELEVISION, LE THEATRE, LE MILIEU MEDICAL ET SCIENTIFIQUE etc ET LA LISTE N’EST PAS CLOSE .

ÀNIMO COMPATRIOTAS !

SALUD I FRATERNIDAD !

MARAVILLAS

jeudi 21 avril 2011

mercredi 20 avril 2011

jeudi 14 avril 2011

14 de ABRIL 1931

http://youtu.be/n_BycGyquqs

mercredi 23 mars 2011

jeudi 10 mars 2011

lundi 7 mars 2011

TODOS LOS NOMBRES

dimanche 6 mars 2011

samedi 5 mars 2011

mercredi 2 mars 2011

FILMOGRAPHIE COMPLÈTE SUR LA GUERRE D'ESPAGNE

CLIQUER SUR LE LIEN....

mardi 1 mars 2011

ATTENTION AMIS LECTEURS.

CELA PEUT PARAÎTRE CURIEUX MAIS CERTAINS M’ÉCRIVENT ANONYMEMENT POUR DES RECHERCHES ET AUTRE RENSEIGNEMENTS.
JE NE PEUT BIEN SUR LEUR RÉPONDRE, CELA EST BIEN DOMMAGE.
MARAVILLAS.

samedi 26 février 2011

J'AI DES DOUTES

La jeunesse d'une partie du monde s'enflamme et veut se débarrasser de ses chaînes. Je ne peut que penser à l'Espagne des années 1934_1938. Ce soir j'ai des doutes...

vendredi 25 février 2011

LIBERTARIAS



vendredi 18 février 2011

mardi 15 février 2011

vendredi 11 février 2011

mardi 8 février 2011

Autour de Garcia Lorca

par la "Quinte sauvage"

en français, italien, espagnol, yiddish,

occitan, chants poétiques, chants

traditionnels, de Brassens à Bella Ciao.

Samedi 19 février 17h

Entrée libre

Médiathèque d’agglomération

F. Garcia Lorca

162 av. de Palavas

34070 Montpellier

lundi 7 février 2011

jeudi 3 février 2011

UNE FORME DE TÉMOIGNAGE TEL QUE NOUS LES AIMONS

L’exil et les barbelés

Colette Berthès

En ce mois de mars 1939, devant les colonnes de réfugiés espagnols les Septfontois sont partagés : curiosité pour tous, méfiance – la plupart – sympathie de la part d’une minorité et pour certains une hostilité très forte qui perdurera pendant des années.

Le premier convoi, un millier d’hommes environ arrive en gare de Caussade, le 4 mars.

Il est prévu deux trains par jour. Les miliciens sont escortés, tels des prisonniers ou des malfaiteurs, par les soldats français « à cheval, avec sabre et mousqueton mais sans cartouche, un soldat tous les vingt cinq mètres ».

Ils ont tout perdu ; la guerre bien sûr et aussi leurs biens, leur famille et leur liberté, ils n’ont plus nulle part où aller. Le pays de la Révolution Française qu’ils admirent tant leur offre, pour tout abri, quelques hectares de boue entourés de barbelés.

Rien n’est prêt pour les accueillir.

Colette Berthès a passé son enfance et sa jeunesse dans le bas Quercy entre Lot et Tarn-et-Garonne, en particulier à Septfonds et Montauban. Elle a ensuite vécu à Paris et au Moyen Orient avant de revenir « au pays ». Mille métiers, de la Poste aux services sociaux en passant par l’animation socio-culturelle, la formation, le travail auprès de réfugiés et même France Télécom ! Elle est engagée dans plusieurs associations, en particulier Lutte pour la Justice, qui se bat pour l’abolition de la peine de mort aux Etats Unis. « L’exil et les barbelés » est son troisième ouvrage.

Riveneuve Éditions

75 rue de Gergovie

75014 Paris

www.riveneuve.com

01 45 42 23 85

Service presse

editionsriveneuve.presse@gmail.com

lundi 31 janvier 2011

Bébés volés du franquisme: les victimes espèrent une enquête

Un décret datant de 1940 permettait au régime franquiste de placer les enfants sous sa garde si leur "éducation morale" était en danger.

LES ENFANTS VOLES DU FRANQUISME

dimanche 23 janvier 2011

samedi 15 janvier 2011

SANS COMMENTAIRES!

mercredi 12 janvier 2011

dimanche 9 janvier 2011

Avis de recherche lancé soixante-dix ans après

Jacques Saquer dira, à l'occasion de son entretien : « Et cette photo, qui est parmi les photos qui m'interpellent le plus. Elle a été prise ici, à Saint-Laurent-de-Cerdans. Elle n'a l'air de rien, et pourtant je fais à son sujet des suppositions qui reposent certainement sur un fond très vraisemblable. Voilà ce personnage, intéressant, et puis ceux qui l'entourent, qui manifestement éprouvent pour lui, qui est au centre de la photo, du respect. Qui est-ce ? Dans une population de 22 millions d'habitants que comptait l'Espagne en 1939, il y avait 12 millions d'illettrés, et 8 millions de pauvres !

mercredi 5 janvier 2011

MUSICA POPULAR EN CANARIAS

La Trova en Concierto Navideño - Moya from Revista BienMeSabe A.C. on Vimeo.